Finances locales – Budgets

formation d’élus finances locales

formation d’élus finances locales

Comme une large consultation organisée début 2018 par le Sénat le démontre, il s'avère que « 69,81 % des 17.500 élus locaux répondants - essentiellement des maires et élus municipaux - jugent nécessaire de rendre les formations d’élus diplômantes ». Ainsi près de 12.200 élus forment une telle requête. Les cinq domaines où elles devraient être renforcées sont : les finances locales et la comptabilité publiques (23,53 %), le droit de l’urbanisme (20,49 %), la responsabilité pénale (16,61 %), le droit des marchés publics (14,35 %) et le droit de la fonction publique (8,63 %) ». Par ailleurs, pour 15,62% d'entre eux (4ème item en termes d’importance), la formation des élus doit constituer un axe prioritaire.

Notre offre éligible correspond aux attentes mentionnées ci-dessus et nous proposons la « formation d’élus budget », et la « formation d’élus finances locales" qui se décline comme suit:

  • Le compte financier unique (CFU - instruction M57) et états financiers synthétiques & simplifiés : d'une comptabilité budgétaire à une comptabilité patrimoniale
  • Les principes comptables et le compte financier unique
  • Analyse financière du compte financier unique
  • Les bilan synthétiques & simplifiés : FRNG, BFR & trésorerie
  • Décryptage et analyse du budget
  • Vision « consolidée » des budgets
  • Principes comptables généralement reconnus
  • Budget principal et budgets annexes
  • Comptes annuels des SEML et régies
  • Budget primitif, budget supplémentaire (décisions budgétaires modificatives), compte administratif
  • Analyse bilancielle du compte de gestion
  • Le rapport d’orientation budgétaire (ROB)
  • Les marges de manœuvre budgétaires des collectivités
  • Outils d’analyse financière rétrospective
  • Outils d’analyse financière prospective
  • La catégorisation des emprunts indivis et mesure du risque
  • Emission d’emprunts obligataires
  • Stratégies de gestion des emprunts & réaménagement des dettes financières
  • Identification et gestion du risque des emprunts structurés « toxiques »
  • Détection des facteurs de risques financiers dans les documents budgétaires
  • Les ratios d’alerte de la DGFiP & le réseau préfectoral d’alerte des communes en difficultés financières
  • La mise sous contrôle budgétaire des collectivités par la chambre régionale des comptes
  • Nouveaux facteurs de risques financiers : les covenants bancaires dans les contrats de prêts
  • Levées de fonds alternatifs – fundraising (comment augmenter ses recettes)
  • Normes internationales d’informations financières IPSAS (International Public Sector Accounting Standards)
  • Schémas de mutualisation en matière d’appels d’offres, groupements de commandes
  • Les fonds européens
  • Les sources alternatives de financement : les fondations territoriales et les fonds de dotation
  • L'évaluation budgétaire et les conséquences financières des transferts de compétences
  • Les garanties d'emprunts : diversification et risque réglementaires
  • Les impacts financiers des regroupements de collectivités
  • Les apports en fonds propres, quasi fonds propres, dettes MLT & Avances remboursables intracting (CDC)